« Pourquoi il est pauvre, ce monsieur ? »

L’autre jour, en début d’après-midi, un inconnu a frappé à notre porte.
Alice, 8 ans (en vacances à la maison) a ouvert, puis est venue me chercher dans mon bureau. « Il y a un monsieur ! »

Le monsieur en question était un grand black (pardon, africain).

« Bonjour. Excusez-moi de vous déranger. Je suis burkinabé, demandeur d’asile. Je suis venu ici à la préfecture pour avoir mes papiers. Mais le timbre fiscal coûte 65 euros. Je n’ai pas d’argent. Je peux travailler dans votre jardin. Je ne connais personne ici. Je suis chrétien. Vous pouvez m’aider ? »

Malheureusement, je n’avais pas d’argent liquide sur moi, il n’y en avait pas à la maison et MC était partie en course. Après avoir discuté un peu (Où logez-vous ? Vous avez appelé le 115 ?), je lui ai demandé de repasser plus tard.

Alice, qui était restée derrière moi, avait tout entendu.

Quand j’ai fermé la porte, elle m’a demandé : « Mais qu’est-ce qu’il veut, ce monsieur ? Pourquoi il demande de l’argent ? » Je lui explique que c’est un migrant, sans travail ni argent. Et surtout que je n’avais pas un centime sur moi à lui donner.

« Mais moi, j’en ai. J’ai un euro ! » Il se trouve que la veille, Alice avait perdu une dent. La petite souris était donc passée et avait laissé une pièce sous l’oreiller. Bien sûr, Alice ne croit plus à la magie de la souris, mais ce n’est pas une raison pour bouder un rite aussi sympathique.

Puis elle ajoute : « C’est dommage, à la maison j’ai 40 euros dans ma tirelire, je lui aurais donné ! »

Tant de générosité m’a touché. J’étais fier d’elle, qui était prête à donner toute sa fortune, et un peu honteux de moi.

Quelques heures plus tard, le type est revenu. MC était de retour et moi, entre-temps, j’étais parti. De nouveau, il a raconté son histoire. MC lui a donné dix euros, le seul billet de son porte-monnaie. Il est donc reparti avec onze euros. Le billet de MC plus l’euro offert par Alice.

Le soir, durant le repas, elle est revenue sur l’épisode et nous a interrogés. « Mais il venait d’où, ce monsieur ? » Je lui ai montré sur un globe où se trouve le Burkina Faso.
On a regardé ensemble le chemin qu’il a dû prendre pour atteindre la France.

Puis est venue une autre question. Plus difficile… « Mais pourquoi il est pauvre ?

— Tu sais, il y a des pays en Afrique qui comptent beaucoup de pauvres parce qu’il n’y a pas de travail. Alors les gens partent ailleurs.

— Mais pourquoi il n’y a pas de travail dans son pays ?

— Parce que… il manque de tout. Il n’y a pas beaucoup d’entreprises pour employer les gens.

— Mais pourquoi ?

— L’État n’aide pas les gens comme ici.

— Mais pourquoi ?

— Heu… c’est compliqué. Et puis la nourriture coûte cher. Il y a aussi la sécheresse dans certains pays d’Afrique, dans d’autres il y a la guerre… »

Alice a très vite senti que mes explications étaient confuses et embrouillées. Le « Monsieur-je-sais-tout » que je suis habituellement à ses yeux («Granpa, il a Google dans la tête ! ») s’est trouvé, pour ce coup, un peu limite.

Alors elle n’a pas insisté.

Et moi non plus.

Et vous, qu’auriez-vous répondu à ma place ?

9 réactions sur “« Pourquoi il est pauvre, ce monsieur ? »

  1. À mon avis, la complexité du monde se traduit par une diversité évolutive. Chaque être a un chemin à suivre. Insérés dans une collectivité, nous devons adapter notre individualité au collectif pour survivre. Cette complexité génère des inégalités. En plus des peurs, des angoisses, de la cupidité, de la soif de pouvoir, nous sommes aussi confrontés aux inégalités dans la sphère sociale. Nous pouvons et devons prendre conscience et œuvrer pour une société la plus égalitaire possible, avec des opportunités pour tous.

  2. parce que la nature est injuste , elle fait des grands et des petits, des forts et des faibles, des beaux et des moins beaux … et c’est difficile de faire autrement si non lla qualité en question n’existerait pas . tous le même force, tous la même taille ! 7 milliard de riches ou 7 milliard de pauvres ! impossible et la nature fait que la vie se trouve dans la différence, essayons individuellement de jouer sur cette injustice de la nature mais n’ayons pas d’illusions, et je lui aurais raconté l’histoire du Colibri !

  3. « Pourquoi il est pauvre ce monsieur ? » est une question trop simple, une question très puérile, subjective, légère, en plus, c’est une question qui humilie les pauvres. Par conséquent, la question juste doit être posée à l’envers. Ce n’est qu’alors qu’il sera possible de percevoir l’image d’un point de vue large et objectif. Alors, je pense qu’il faut demander comme suit:

    Pourquoi les dirigeants des pays pauvres sont riches, pourquoi leurs politiciens sont riches, pourquoi leur clergé est riche, mais leurs citoyens sont pauvres et il y a une énorme différence et contradictions entre les classes sociales?

    Comment ça peut se passer pendant que le peuple vit dans la misère, leurs dirigeants élus gouvernent jovialement, sans soucis, comme les dirigeants des pays riches ?
    Pourquoi la police attaque les travailleurs en grève qui revendiquent leurs droits légitimes ? Pourquoi la police attaque brutalement les Gilets Jaunes ? Pourquoi les pauvres meurent toujours dans les guerres, mais les commandants et les politiciens continuent de dominer en recevant des richesses, des médailles et des récompenses ?
    Pourquoi et comment se fait que 60 % de la richesse mondiale soit entre les mains d’une minorité de 2 153 personnes ? (Selon le rapport Oxfam 2020). Pourquoi et comment se fait que cette minorité possède deux fois la richesse des 8 milliards d’habitants du monde ?

    Les 10 % les plus riches de la population mondiale ont 52 % du revenu mondial, tandis que les 50 % les plus pauvres de la population n’ont que 8 % du revenu mondial. Pourquoi et comment ?

    L’inégalité de richesse est plus grave que l’inégalité de revenu. Les 10 % les plus riches possèdent 76 % de la richesse mondiale, tandis que les plus pauvres n’en possèdent que 4 %. Pourquoi et comment ?

    Pourquoi cette minorité élite qui possède plus de la moitié de la richesse mondiale ne veut absolument pas la partager équitablement avec l’humanité ? Pourquoi les élites prévoit d’exterminer la population pauvre et les retraités au lieu de prévenir la pauvreté, la misère et la faim ? Pourquoi ils n’hésitent pas à utiliser des méthodes maléfiques et inhumain telles que les épidémies, la guerre biologique, chimique et nucléaire, ou le meurtre de masse à cette fin ?

    Je peux poser au moins une vingtaine d’autres questions.

    1. la demande n’était pas de reformuler la question sous d’autres angles, mais de donner une réponse, votre réponse.

  4. Il ne faut pas lui donner d’argent car ce n’est pas l’aider. Quand une personne à faim, lui donner à manger n’est pas résoudre le problème. Il faut lui apprendre à cultiver, à chasser à pêcher pour qu’il devienne autonome.

  5. Je crois que j’aurais parlé du pillage des pays riches, entre autres la France, des pays africains qui détiennent quand même largement de quoi avoir des entreprises et de s’en sortir. Le Burkina Faso est effectivement pauvre alors que son sous-sol est très riche. Viens cherchons ensemble des informations sur ce pays africain et peut-être seras-tu intéressée par d’autres car l’Afrique est un immense continent que les pays européens se sont partagés à leur guise.

  6. Sur notre terre depuis toujours des gens naissent à des endroits qu’ils n’ont pas choisis, dans des familles riches ou pauvres par hasard ou par manque de chance
    Leur destin dépend alors et d’abord de leur nature humaine (gênes, éducation, expériences)

  7. malheureusement, il y a dans le monde beaucoup plus de gens qui n’ont pas d’argent pour acheter à manger que ce qui ont tellement d’argent qu’ils ne pourront meme pas tout dépenser.
    cela n’est pas normal mais comme nous sommes entre 7 et 8 milliard d’humains , ce n’est qu’une goutte d’eau par rapport aux besoins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *